5 min read

#2. Et si les 4 ruptures du covid mangeaient les stratégies au petit déjeuner ?

En donnant d’immenses pouvoirs aux salariés, 4 ruptures du millénaire changent notre futur bien plus puissamment que toute stratégie venue d’en haut
#2. Et si les 4 ruptures du covid mangeaient les stratégies au petit déjeuner ?

Bonjour je suis David Jamet, le fondateur de 4hab.fr, l’agence d'innovation du futur du travail et des technologies. Vous lisez Et si… #2, cette newsletter est notre façon de questionner le futur chaque mardi pour vous inviter à le changer. Alors que le chaos covid force 4 ruptures sociétales dopées par des technologies parfois envahissantes, pourquoi ces ruptures sont-elles aussi pleines d’opportunités ?

Si vous voulez découvrir le détail des 4 ruptures et comment en faire votre levier pour changer le futur , lisez ici: Et si... #1 le chaos covid forçait les 4 ruptures du millénaire ?

Aujourd’hui pour Et si… #2, nous invitons Peter Drucker (image), le pape du management et de la stratégie d'entreprise, un auteur enseigné dans les plus grandes universités. En une formule Drucker résume la tension et les opportunités des 4 ruptures du covid: les salariés changent à vitesse grand V alors que leurs dirigeants tâtonnent sur la stratégie. Qu’a-t-il voulu nous dire avec ce trait d’humour énigmatique ?

Culture eats strategy for breakfast - La culture mange la stratégie au petit-déjeuner.

Et si avec ces 4 ruptures nos lieux de travail et de vie devenaient “indifférents” ?

Avant le covid, peu de salariés auraient pensé le télétravail possible à grande échelle, et aucun dirigeant sain de corps et d’esprit n’aurait accepté de le proposer.

Et nous verrons qu’après 2 ans de chaos covid, forcés à des changements quotidiens si rapides loin des bureaux, nous les salariés en ligne sommes de loin les plus grands variants du covid.

Alors que nos 4 ruptures changent notre futur avec nos nouveaux pouvoirs de choisir de travailler et de consommer depuis n’importe où, nos lieux de travail et de vie (nos foyers) deviendront indifférents.  Parions qu’alors le télétravail sera plus contagieux que le variant delta: qui songerait à abandonner de tels pouvoirs quand ils changent nos vies en mieux ?

Revenons à Drucker: pourquoi cette phénoménale fonction de force du covid est - elle bien plus puissante que toute stratégie élaborée en haut ?

La culture du travail covid, c’est la somme de nos habitudes individuelles et quotidiennes qui ont forgé des collectifs. Ce sont nos actions et nos règles construites ensemble qui ont uni nos groupes distants. Ces habitudes fondent nos valeurs communes et donnent un sens partagé au travail. Cette nouvelle culture sera infiniment plus puissante et attractive pour les talents que toute stratégie venue d’en haut. L’idéal, bien trop rare dans les grandes entreprises, est quand cette culture du quotidien et la stratégie interagissent pour se renforcer mutuellement.

Soyons taquins: alors que le retour au bureau sera long et complexe, demandons à nos dirigeants quel sera leur sens du travail à distance ? Comment vont-ils intégrer l’autonomie et mettre la santé mentale au top des priorités et des RSE ? Nous aurons peu de réponses. Nous avons changé mais la stratégie de nos dirigeants face aux 4 ruptures n’existe pas encore: un fossé s’est creusé.

Si demain nos lieux sont indifférents, pourquoi sortir de nos foyers pour travailler ?

Le covid et ses confinements ont forcé le transfert mondial et silencieux des pouvoirs des contrats de travail vers nous, les milliards de travailleurs en ligne (*). Cette multitude a réussi à faire fonctionner les économies à distance, qui eut crû cela possible ?

(*) Environ 4 milliards de travailleurs disposeront d'ici à 2030 d'une connectivité internet et des capacités d'exercer tout ou partie de leurs activités à distance. Y compris dans les métiers dit présentiels, la formation, la gestion, ou la supervision à distance vont augmenter pour atteindre au moins 20% avec l'accélération du covid.

Sans le covid, pas un(e) dirigeant(e) censé(e) n’aurait osé une expérimentation mondiale de la distance aussi risquée. Les plus réalistes – et honnêtes - reconnaissent que ces 90% de travail à distance (dans les banques) auraient dû couler toute société établie. Or elles se portent encore bien, surtout les plus grandes.

Et jour après jour, nos habitudes du covid ont engendrées une puissante "culture covid":

  • en choisissant nos lieux de travail nous orientons la stratégie immobilière,
  • en sélectionnant nos outils et nos modes de communication adéquats nous façonnons la stratégie technologique,
  • en organisant nos activités en autonomie nous élaborons nos propres stratégies managériales.

Ces 3 principaux pouvoirs des contrats de travail ont ainsi glissés sans bruit des entreprises vers nous, les salariés en ligne. C'est à cette décentralisation et cette désagrégation forcée, cette dispersion des pouvoirs vers la multitude en ligne qu'on reconnaît à coup sûr les grandes disruptions techno-sociétales. Aucune d’entre elles n’a jamais connu de retour arrière.

La tendance inéluctable des contrats de travail est celle d’une désagrégation positive si elle est décidé par les salariés. C’est l’autre marqueur des disruptions: elles désagrègent (unbundle) pour ré-agréger différemment (bundle) les éléments de la chaîne de valeur des produits et des marchés. Nos contrats sont des agrégats de pouvoirs (bundle) de choisir: un lieu, une affectation du temps, des objectifs et des valeurs, des outils collaboratifs; et bien sûr en échange, un salaire et des protections sociales.

Le futur du travail se dessinera avec de nouveaux agrégats (bundle) de services à valeur ajoutée, configurables à volonté et avec une abondance de choix. C’est le cas déjà avec nos outils de travail virtuels, des clouds collaboratifs sous forme d’abonnements personnalisés: ils connaîtront d'intenses évolutions. Notre agence 4hab.fr étudie ces nouveaux modèles d'abondance propulsés par les ruptures du covid bien au delà du seul marché du travail.

Quand la multitude des talents nomades apprécie son autonomie, la fin des trajets pendulaires et une infinité d'options pour installer ses foyers (avec des bureaux sans distraction, plus sains et confortables 😉), elle ne reviendra jamais au monde d'avant. Le défi des employeurs qui vont devoir batailler plus pour attirer les meilleurs dans une guerre des talents sans précédent se résume en une question.

Si demain nos lieux sont indifférents et que nous apprécions nos nouveaux pouvoirs de les choisir, pourquoi sortir de nos foyers si bien équipés pour travailler ?

Pour changer votre futur du travail

Pour changer votre futur du travail, nous développons nos 4habitudes du travail à distance avec nos 4 séries de techniques présentées sous forme de jeux cognitifs.

Voici nos 4 séries de micro-formations:

Une image contenant texte

Description générée automatiquement
  1. pour notre Concentration: 8 techniques pour hacker les Big Tech et filtrer sans pitié leurs millions de distractions. Chaque distraction, c’est une minutes et 5 secondes pour nous reconcentrer, et l’accumulation exponentielle des distractions peut conduire les plus fragiles au burnout.
  2. pour notre Leadership: 8 techniques pour inspirer des équipes à distance avec des nouvelles règles d’autonomie et de travail vraiment asynchrone, pour diviser par 2 les messages et les réunions synchrones.
  3. pour notre Agilité et notre vitalité physique et mentale @home, 4 techniques et postures de travail aussi plaisantes qu’indispensables.
  4. pour notre Fitness @home, 4 autres techniques de vitalité. Les meilleures habitudes auront des effets exponentiels avec nos déclencheurs et nos plaisirs, jour après jour.

À bientôt pour changer le futur avec Et si… #3 Steve Jobs était le père des 4 ruptures du millénaire ? avec pour invité le génie de 1984 qui a changé le futur en le questionnant ("Think different"). Steve Jobs est devenu le maître yoda des modèles d'abondance que le covid propulse mondialement. Découvrez comment nos 4 ruptures vont changer le futur des 10 plus grands marchés et le diriger vers nos foyers (All@home2030).

Cette newsletter Et si… #2 des 4 ruptures du millénaire vous a plu ? Voulez-vous changer le futur en le questionnant chaque mardi ? Alors merci de la partager avec vos connaissances, ils changeront aussi leur futur en suivant la newsletter des 4 ruptures du millénaire: ils s'abonnent ici sur 4hab.fr !

David Jamet / david.jamet@4hab.fr / Fondateur 4hab.fr Agence d'innovation