6 min read

#4 Et si la contagion des 4 ruptures dopées par la crypto changeait nos vies jusqu'en 2040 ?

Comment la crypto, un nouveau web 3.0 intrinsèquement contagieux, précipite les disruptions des 4 ruptures. De quoi changer nos vies jusqu’en 2040 et plus.
#4 Et si la contagion des 4 ruptures dopées par la crypto changeait nos vies jusqu'en 2040 ?

Bonjour je suis David Jamet, le fondateur de 4hab.fr, l’agence d'innovation qui change le futur du travail et des technologies.Vous lisez Et si…#4, cette newsletter est notre façon de questionner le futur chaque mardi pour vous inviter à le changer. Le chaos covid force 4 ruptures techno-sociétales du millénaire dopées par la technologie exponentielle et son dernier bébé: la crypto. Comment va-t-elle potentialiser, surmultiplier ces 4 ruptures ? Nous explorons ces ruptures dans nos conférences Et si... (image) à travers les immenses pouvoirs de choisir qu'elles nous donnent. Ils seront si puissants et contagieux qu'ils changeront nos vies jusqu'en 2040 et plus.

Si vous voulez changer le futur en découvrant le détail de ces 4 puissantes ruptures et où seront leurs opportunités, lisez Et si...#1

Si vous voulez découvrir les pouvoirs et leviers que ces ruptures donnent aux salariés et comment elles questionnent les dirigeants de demain, lisez Et si…#2.

Si vous voulez comprendre les disruptions mondiales du travail, de l'urbanisme et de l’immobilier et faire levier sur ces ruptures et leurs marchés d’abondance, lisez Et si...#3.

Après Steve Jobs, pour Et si…#4 nous invitons Marc Andreessen, l’autre maître Jedi des disruptions et financeur du futur dont aujourd'hui la crypto. Il ne se contente pas d’être l’un des inventeurs d’internet, il éclaire le futur des entrepreneurs avec ses thèses d’investissement et il les finance. Il est un acteur incontournable de la disruption des marchés, qui mieux que lui pour décrypter le futur ébouriffant de nos 4 ruptures du millénaire ?

Les web 1.0, 2.0, 3.0 - la crypto: la disruption successive de TOUS les marchés

1995 - première lame du web 1.0: Andreessen développe Netscape

Andreessen développe en 1995 le premier navigateur du web: Netscape affiche des images et libère de l'utilisation des noms de domaine incompréhensibles. Quiconque respecte avec ce navigateur le protocole TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) peut communiquer et naviguer sur le web 1.0. La contagion du désir des individus de communiquer sur internet suivra cette courbe (image), elle illustre la dynamique de surprise et de puissance d’une exponentielle qui croît doucement à partir de 1990, puis soudainement décolle en 1995. C’est cela une disruption “Gradually, then suddenly” (Hemingway, Le Soleil se lève aussi).

Gradually, then suddenly (1995)

Suddenly, la contagion exponentielle est omniprésente avec la pandémie. Mais elle n’est pas que biologique: c’est un puissant phénomène social au cœur des 3 révolutions du web que nous explorons.

Depuis 2007, Andreessen finance les entrepreneurs de la Silicon Valley avec son fond de Capital Risque Andreessen Horowitz et A16z. Il guide les entrepreneurs en publiant des thèses d'investissement visionnaires et respectées: elles n’ont jamais été démenties.

2011 - seconde lame du web 2.0: contagion des disruptions à TOUS les marchés et taylorisme sur stéroïdes

Voici en 2011 la plus fameuse thèse d’investissement d’Andreessen. Après les 4 disruptions de Steve Jobs de 1997 à 2011 (découvrez-les avec sa méthode dans Et si…#3), Andreessen annonce que tous les marchés seront disruptés: tous seront dévorés successivement par la seconde lame d’un empilement de technologies qui se potentialisent, celles du web 2.0.

Cet empilement prend d’abord effet avec les médias sociaux et leurs messageries. Vient ensuite la mobilité avec nos smartphones qui permettent des effets de réseaux exponentiels avec le always-on: l’hyperconnexion (lisez Et si...#1) et son pendant pour les chauffeurs et les livreurs: une forme prédatrice de taylorisme sur stéroïdes des plateformes que nous approfondirons dans Et si...#5. La potentialisation des technologies augmente encore avec les hauts débits et l’ubiquité des réseaux fibraires et mobiles 4G-5G... pour former une seconde lame encore plus disruptive. Prenons comme exemple le marché de l’immobilier d’hospitalité disrupté une première fois par la plateforme AirBnB autour de 2011. Avec l’empilement disruptif du web 2.0, AirBnB contourne (un hack en anglais) les régulations urbaines et vampirise valeur des transactions: elle ne s’arrêtera pas là.

2021 - troisième lame des 4 ruptures du covid propulsant la crypto (web 3.0) et sa contagion intrinsèque

Voici en juin 2021 la nouvelle thèse d'investissement d'Andreessen: les ruptures techno-géographiques du covid sont sans précédent depuis 5000 ans que nos villes existent (lisez Et si...#1 pour le détail). Et parce qu'il voit loin, il ajoute qu'avec la montée en puissance de la crypto, un nouveau web 3.0, le covid et ses ruptures changeront nos vies jusqu'en 2040, plus profondément même qu'internet depuis 20 ans.

Qu'est ce que la crypto ? C'est l’immense perspective d’un web de confiance, décentralisé vers ses acteurs: les créateurs-producteurs individuels et consommateurs sans institutions et/ou plateformes captatrices. La crypto se construit pour donner des nouveaux pouvoirs et rémunérer équitablement ses acteurs: c'est intrinsèquement contagieux. Elle incarne le PtoP du Personne à Personne et du Pouvoir aux Personnes. Ses protocoles régissent des transactions de contrats intelligents qui appliqués au travail des créateurs de toutes sortes ne manqueront pas de potentialiser, de doper ce marché de la création. Nous approfondirons ce sujet dès la prochaine newsletter Et si...#5.

Et si Andreesen, l'inventeur même d'internet, nous explique que le covid et ses ruptures sont les évènements les plus importants de nos vies, pourquoi ne pas en profiter pour les changer ?

Gradually, then suddenly

Le covid, nos peurs collectives et la distance ont été des phénoménales fonctions de force planétaires qui ont changé nos comportements en même temps, sans distinction de culture ou de pays, et en mode TGV !

D’un coup ce mois de septembre, nous nous réveillons avec les fonctionnaires français qui peuvent travailler à distance jusqu’à 3 jours par semaine. Avec l’évidente contagion aux salariés du parapublic et de nombreuses grandes entreprises, cela fera bientôt plus de 20% des effectifs français… près de 50% à 2030 ?

Soudainement, des “impensables” deviennent possibles ?

Andreessen quant à lui nous confirme avec ses solides analyses que l’impensable du remote first (travailler majoritairement à distance ou sur écran par défaut - le nouveau normal) devient possible:  c’est une disruption géographique et sociétale sans précédent et contagieuse. En pouvant dorénavant consommer ET travailler depuis n’importe où, nos lieux deviennent indifférents. L’autonomie, la polyactivité et l’entrepreneuriat seront aussi contagieux, surtout dans les écosystèmes d’innovation qu’offrent les métropoles. Au passage, ne les enterrons pas trop vite mais elles devront toutes repenser leurs bénéfices d’agglomération.

Soudainement, un futur désirable à notre portée ?

Nos nouveaux pouvoirs de choisir en fonction principalement de nos désirs permettent des apprentissages, des découvertes et des sociabilités renouvelées à tout âge. Après les peurs de la pandémie, ce n’est plus d'égrener des années en plus qui aura du sens, ce seront nos années pleines de vitalité qui donneront un sens à nos vies.

Dès lors nos 4 ruptures sociétales contagieuses du covid ont du bon si elles éveillent notre désir latent le plus puissant: changer nos vies. Ce futur désirable devient possible, à nous de le construire et jusqu’en 2040 et plus !

Warning: pour que ses désirs deviennent réalité, s’agit-il encore que de nouveaux singes du chaos ne viennent pas briser le rêve. Deux d'entre eux se présentent particulièrement comme des menaces: l’hyperconnexion digitale aux outils de travail et la déconnexion sociale du remote first: un effet de silo surtout pour les plus jeunes qui doivent développer leur capital relationnel.

Soudainement, un télétravail cassant la loterie inégalitaire ?

Avant le covid, aucun fonctionnaire ni salarié du privé au monde n’aurait rêvé que la fin des trajets pendulaires et l’autonomie du télétravail serait un jour possible. Aucun ministre ni dirigeant sain de corps et d’esprit n’aurait eu le courage ou la volonté de proposer un télétravail majoritaire: il aurait coulé son pays ou son entreprise.

Nos dirigeants pourraient se saisir d’une opportunité immense: casser enfin la loterie géographique inégalitaire qui frappe ceux qui ne sont pas nés là où il le faut pour étudier ou travailler. Et permettre enfin l’inclusion de tous, femmes, minorités, handicapés, personnes isolées… en les recrutant “partout” et en leur donnant plus d’autonomie.

Quel dirigeant pourra ignorer qu’une inversion historique des valeurs du travail et des pouvoirs de choisir ses lieux, son management (organisation), et ses technologies de travail est en marche ? Rien ne pourra l’arrêter: quel salarié voudrait renoncer à ses désirs de changer sa vie ?

L’agence d’innovation 4hab.fr accompagne votre route vers la crypto et les futurs désirables

Si vous voulez comprendre comment l’agence d’innovation accompagne votre route vers les futurs désirables, suivez 4hab.fr par ici !

Si vous voulez changer le futur en le questionnant chaque mardi, si vous voulez approfondir et saisir les opportunités des 4 ruptures du millénaire, suivez Et si... par ici !

Si vous voulez changer le futur des entreprises en captant 10 nouveaux marchés d’abondance, suivez All@home2030 par ici !

Si vous voulez changer votre futur du travail à distance en gagnant en autonomie et vitalité, suivez 4habitudes par ici !

À bientôt pour Et si…#5 des millions de créateurs changeaient leur futur avec la crypto sans la vampirisation des plateformes ?

Cette newsletter Et si…#4 des 4 ruptures du millénaire vous a plu ? Voulez-vous changer le futur en le questionnant chaque mardi ? Alors merci de la partager avec vos connaissances, ils changeront aussi leur futur en s’abonnant ici sur 4hab.fr !

David Jamet / david.jamet@4hab.fr / Fondateur 4hab.fr Agence d'innovation