#15 Et si la grande inversion boostait les transitions du business et celle du sport au foyer ?

Comment la grande inversion du covid et ses transitions de business auront des implications sur les fondements de nos sociétés et de nos économies. Après les disruptions travail et du fitness au foyer, voici celle du sport business dès 2022.

#15 Et si la grande inversion boostait les transitions du business et celle du sport au foyer ?

Bonjour, je suis David Jamet, fondateur de l'agence d'innovation 4hab.fr. Nous explorons les transitions de consommation impulsées par une génération, celle de la GRANDE INVERSION du covid: en inversant d'abord les pouvoirs du marché du travail au foyer, cette génération va aussi forcer l'ouverture du marché du sport business dans son foyer. Voyons aujourd'hui comment cette génération de millions de travailleurs engagés s'est saisie du pouvoir de repenser au foyer le sens et la priorité du travail dans sa vie. Avec cette pandémie et son hyperconnexion, cette génération priorise sa vitalité au sens large et sa sociabilité. Mais qui sont ces acteurs engagés de TRANSITIONS de consommation stupéfiantes par leur vitesse et leur ampleur ? Ces 3 familles transitions digitales, celle du TRAVAIL, du FOYER et de la VITALITÉ sont désignées en majuscule sur nos schémas. Ces transitions sont autant de business dont s'emparent les entreprises innovantes qui captent les mutations techno-sociétales de cette génération que nous étudions. Nos newsletters et nos webinaires Et si... explorent ces nouveaux business du covid et leur marketing digital. Nous vous présentons aujourd'hui cette génération de travailleurs post-covid, ces millions de nomades numériques créateurs. Si vous voulez les comprendre, les rejoindre ou les servir, suivez nos newsletters et webinaires ! Et ne manquez pas à la fin notre "claque de vitalité sportive du mardi au covid !" avec l'ouverture du marché du sport business: c'est notre pronostic 2022 !

La grande inversion: force des mutations économiques et sociales d'une génération

Regardez sur l’image plus bas le cercle vertueux de la grande inversion du covid et des TRANSITIONS de cette génération: les nomades numériques se sont emparés des pouvoirs des contrats de TRAVAIL. Ils choisissent chaque jour leur lieu de travail le plus adapté et leur autonomie en passant des contrats de subordination qu'ils refusent, à des nouvelles formes de coopération plus entrepreneuriales. Ils choisissent leurs meilleurs OUTILS technologiques de PRODUCTIVITÉ et de CRÉATION (sans hyperconnexion de surveillance) pour augmenter leur revenu. Ils sont conscients que leur équilibre passe par de meilleures collaboration humaines pour renouveler leur capital social. Ils s'orientent vers les métiers de création au sens large et pourront en avoir plusieurs. Par exemple celui de créer des ACTIFS numériques, leurs propres actifs logiciels intangibles, l'essentiel de la valeur de demain. C'est cette transition inattendue du TRAVAIL qui entraîne les 2 autres familles de transition, celle du FOYER (PAYS - VILLE - IMMOBILIER - voir plus loin) et celle de VITALITÉ (SPORT - JEU - FITNESS - voir plus loin). La grande inversion et ses transitions qui s'enchaînent dans ce cercle vertueux sont les boules de neige de la décennie. Voyons qui sont ces nomades numériques et ce qui les motive: quel est le manifesto de cette génération ?

La génération des nomades numériques de la grande inversion

Voici le manifesto de cette génération de nomades numériques qui se saisissent du covid pour repenser le sens même du travail dans leurs vies (nos sources sont citées plus loin):

Nous saisissons cette occasion unique de repenser la place et le sens du travail dans notre foyer et nos vies: est-t-il vraiment le plus important ? Nous repensons sa valeur humaine avec plus de sociabilité, un présentiel choisi, avec d'autres métiers créatifs allant jusqu'à nos propres actifs. Notre santé mentale devient une priorité sans outils de surveillance, pour protéger nos proches. Nous créons en priorité dans nos foyers des espaces d'expériences plus sociales, ludiques et inspirantes: culture, jeu, sport et fitness.

De nombreuses études concordent sur l'inversion sans précédent du marché du travail: la transition en faveur de cette génération des pouvoirs des contrats est un changement de paradigme, une mutation sociétale inédite. Elles chiffrent la croissance et cernent les profils et les métiers choisis par ces nomades qui se forment comme jamais à de nouveaux métiers de la CRÉATION au sens large. Ils nourrissent ce que nous étudions comme un fondamental de la grande inversion: la renaissance de l'économie de la CRÉATION.

Voici maintenant, en 3 points, notre synthèse quantitative et qualitative de cette génération de la grande inversion fondée sur les études récentes de l'institut Tony Blair for Global Change, du cabinet BMO partners, et de l'institut Gallup.

1- Mutations et tensions sur le marché du travail

Quelle sera cette génération, sa taille et son impact à 2030 ? Avec la formidable accélération de toutes les transitions digitales du covid, ils sont passés aux USA de 7,9 millions en 2019 à 10 millions en 2020 et atteindront les 20 millions en 2023. Les 20-35 ans se forment comme jamais aux métiers télétravaillables, ceux du développement digital, du marketing produit et de la création de tous contenus et actifs numériques (code logiciel, récits, visuels, vidéos, musiques, actifs numériques NFT, etc). Leur création d'entreprise individuelle atteint des records. Ce graphique parle de lui même, ce qui était une progression soutenue depuis 2013 est devenu une explosion sans précédent avec le covid: c'est moins la "grande Démission" (Great Resignation) à laquelle nous assistons que plutôt la "Grande Création"... d'entreprises et de métiers créatifs !

Ces études estiment qu'entre 2025 et 2030 ces nomades numériques qui repensent la place du travail dans leur vie atteindront les 80 millions aux USA entre 2025 et 2030, soit un peu moins de 50% de la population active (165 millions d'actifs incluant l'immigration). En élargissant à l'OCDE dont la France fait partie, il est aussi prévu qu'environ la moitié de cette génération nomade, active et connectée se donnera les moyens d'aménager des formes de travail au foyer (pensez aussi à leur formation en ligne) dans sa vie à terme (entre 2030 et 2035 selon les pays, entre 1 et 4 ans après les USA): soit plus de 330 millions dans l'OCDE:

Cette génération des nomades numériques de la grande inversion dépassera les 330 millions dans l'OCDE et un milliard dans avec la Chine, l'Inde et l'Indonésie à l'horizon 2030-2035. Bien plus en comptant l'Afrique.

Cette grande inversion des pouvoirs du travail aura des implications sur les fondations même de nos économies: les transitions que nous étudions, celles des FOYERS, des PAYS, des VILLES, et de l'IMMOBILIER sont bien plus profondes que juste l'occupation des bureaux (voir point suivant). En rendant les lieux indifférents et en leur permettant de travailler depuis n'importe où, ce sont des nouveaux défis à la fois pour les villes et les états: la grande inversion des pouvoirs des nomades numériques rend plus difficile de les retenir et de les attirer. L'institut Tony Blair est formel: si le bénéfice d'agglomération des villes et le package d'attractivité des états ne sont pas globalement compétitifs, il deviendra toujours plus facile pour nos nomades de relocaliser leur foyer.

2- Taux d'occupation des bureaux 2022 vs 2019: -37%

La grande inversion des pouvoirs qui filent vers les salariés, c'est du concret: dès 2022, y compris dans les tours et les bureaux de la Défense ou d'Issy-les-Moulineaux, le taux d'occupation des bureaux sera en moyenne de 37% inférieur à celui de 2019. Et en tirant le trait, il pourrait y avoir jusqu'à 50% de bureaux extérieurs en moins à terme. Avec ce premier pouvoir "immobilier" qui file vers les salariés et qu'ils apprécient, tous les autres suivront. Et si parmi ceux là nos nomades créateurs s'arrogeaient le pouvoir de garder leur propriété intellectuelle en créant leurs propres actifs numériques ?

3- La dynamique NFT

Les NFT, actifs ou token numériques non fongibles (voir notre guide web3-crypto ici) sont des œuvres digitales uniques, des pièces de collection uniques, des cartes visuelles d'appartenance à des groupes de jeu (par exemple de foot avec SORARE, lisez Et si...#5 ) ou des brevets numériques déposés. Depuis 4 ans qu'ils existent, plus de 15 millions de NFT ont été créés et vendus. Regardez leur croissance sur ce graphique: plus de 10 millions d’œuvres NFT uniques crées en 2021 et vendues à 1 million de nouveaux acheteurs du web3, pour un montant total de 12,6 milliards de $.

Depuis toujours, les contrat RH stipulent des formes de cession des droits de propriété intellectuelle aux entreprises qui payent les salaires. Avec la grande inversion et cette renaissance de l'économie de la création, c'est ce statu quo juridique du travail salarié et de la propriété intellectuelle qui est en train de se fissurer.

Disruption du sport business et claque au covid

Notre pronostic 2022 est simple: après les "bureaux rentrés dans nos foyers", ce sera au tour des "stades d'y rentrer" avec des acteurs agiles qui vont ouvrir le marché du sport business avec une abondance d'offres: des expériences sociales et ludiques exceptionnelles, augmentées: pensez aux jeux vidéos.

Dès aujourd'hui, des créateurs de films fameux comme Tarentino ou Scorsese s'amusent sérieusement aujourd'hui à contourner les producteurs autrefois puissants d'Hollywood (celui de financer et du fameux final cut) avec leur NFT: sur le web3 des crypto-actifs, ils développent un accès direct à leurs fans abonnés dans leurs foyers. Ils vont tout comme Netflix et d'autres contribuer diminuer de moitié les salles de cinéma: comme les bureaux, -37% en 2022 par rapport à 2019 et -50% en 2030 ? Nous verrons. Nous avons détaillé les modèles de disruption du fitness business au foyer par Peloton et d'autres. Ce sont exactement ceux de Netflix et ces acteurs agiles vident les salles de sport physiques avec leur accès direct à leurs fans abonnés dans leurs foyers. Lisez nos newsletter Et si...#13 et Et si...#14 pour découvrir ces acteurs. Il est prévu, tout comme pour les bureaux, environ moitié moins de salles de sport extérieures à terme.

Or qu'a montré l'échec cuisant du projet de Super ligue européenne de football (6 clubs anglais sur 12 au total), avorté en 24h au printemps dernier ? D'abord que les clubs sont fragiles économiquement, et surtout qu'ils ne maîtrisent ni l'accès direct ni une relation d'abonné forte et vitale demain jusqu'au sein de leur foyers. Malgré l'appel de la Super ligue à ses fans un dimanche soir, des millions de fans anglais immédiatement pris le pouvoir: ils ont au contraire fait savoir rageusement à leurs députés, qui ont fait savoir rageusement à Boris Johnson, qu'il devait sur le champ stopper cette Super ligue. Ce fut fait le lundi après-midi: CQFD ! La disruption de nouveaux acteurs agiles par abonnement direct aux fans, et avec ces mêmes fans qui iront jusqu'à prendre le pouvoir dans des clubs, est en marche !

Voici les 2 autres signaux forts des nouveaux acteurs préparent l'offensive à l'horizon 2022-2030. D'abord Daniel Ek, le CEO de Spotify, la seule Big tech européenne, annonçait à cette occasion qu'il voulait racheter le club d'Arsenal dont il est un fan absolu: cet entrepreneur mythique saura sans nul doute développer les Apps, les nouvelles règles du foot business qui séduiront et transformeront les fans en abonnés dans leurs foyers avec des expériences ludiques et sociales augmentées. Et avec le web3 et ses cryptomonnaies, nous vous dévoilerons les nouveaux modèles marketing (go-to-market web3) et de financement du rachat de grands clubs de basket aux USA par des millions de fans passionnés via des DAO, les Organisation Autonomes Décentralisées du web3 (lisez notre prochaine newsletter). Si elles émergent aux USA, nul doute que ces formes de disruption du sport business des fans par les fans eux-même arriveront aussi en France !

Voici donc en conclusion et prévision 2022 notre claque de vitalité sportive au covid du mardi: celle des 50% de fans nomades numériques qui d'ici à 2030 resteront dans leur foyer repensé pour profiter - en sécurité - d'expériences sportives renouvelées et augmentées qui diminueront le nombre d'évènements sportifs dans les stades du monde réel.

Cette newsletter Et si…#15 vous a plu ? Si votre entreprise veut saisir les opportunités business de la grande inversion, inscrivez vous à nos webinaires Et si... (contenus et tarifs ici). Merci de partager cette newsletter avec votre réseau, ils pourront rejoindre les nomades créatifs heureux en s’abonnant ici sur 4hab.fr !

David Jamet / david.jamet@4hab.fr / Fondateur 4hab.fr Agence d'innovation